Turin – Contre les expulsions, une nouvelle occupation à Porta Palazzo

Voici le texte du tract que les occupants du 2 via Lanino ont distribué dans la matinée du jeudi 1er décembre aux habitants et passants de Borgo Dora à Turin.

Nous sommes vos nouveaux voisins…

« Ce matin, nous sommes entrés dans un bâtiment abandonné au 2 via Lanino, au Balon (Porta Palazzo), pour y habiter. Certains d’entre nous ont été dégagé de la maison où ils habitaient, expulsés d’un logement ou d’un squat par la violence policière. Une maison vide de plus parmi les milliers de la ville. Et c’est là le vrai problème. Prendre une location est tellement difficile pour tous, à cause des multiples garanties que demandent les propriétaires. C’est encore plus difficile de réussir, mois après mois, à payer son loyer. La grande majorité des maisons vides de la ville sont aux mains de quelques propriétaires privés ou de sociétés immobilières. Et ici, comme dans d’autres villes, les expulsions toujours plus nombreuses menacent de jeter à la rue des centaines d’hommes et de femmes. Avoir un toit au dessus de sa tête est devenu un luxe. Nous pensons à l’inverse que tout le monde devrait avoir une maison où vivre. Et où bien vivre, sans être contraint de s’entasser dans des espaces étroits par manque de salaire ou de garanties. C’est pourquoi nous avons décidé d’occuper quelques appartements vides. Nombreux sont ceux qui cherchent une maison, nous en faisons partie. »

« Ils est important de se rendre compte que nous ne sommes pas seuls. La solidarité est le premier pas pour résister à la menace des expulsions. Discuter, s’entraider et lutter ensemble est nécessaire pour prendre, et défendre une maison ».

D’après l’intervention d’un occupant, le 1er décembre, sur Radio Blackout [Turin] :

L’occupation se trouve près de Porta Palazzo [le plus gros marché de Turin et quartier très populaire]. Beaucoup des occupants viennent d’une autre occupation expulsée à Corso Giulio, dans le même quartier. Après l’expulsion, il y a eu des rencontres entre les expulsés, principalement des Marocains et des Tunisiens, et des camarade italiens qui avaient tous besoin d’un logement. Ils ont alors occupé un immeuble vide au 2 via Lanino. Les occupants sont entrés au petit matin, ont commencé à faire des travaux et à nettoyer la maison, qui pour l’instant loge une vingtaine de personnes. Il y a une quinzaine d’appartements et ils essaient de les rendre habitables. Il y a, dans cette occupation, des personnes italiennes, marocaines, tunisiennes… des familles. Les habitants ont diffusé des tracts dans le quartier, et ils se sont immédiatement rendus compte que la question du logement touche directement ou indirectement tout le monde, et, qu’en plus de se sentir solidaires, tous ont des amis ou des parents menacés d’expulsion.

Pour l’instant, la police est très discrète.

Une traduction en arabe :

نحن جيرانكم الجدد

هدا الصباح دخلناالى منزل مهجور في الحي.Lanino 2-Balon.للسكن .اي واحد منا من اسبوعين منقضيان تام طردهم من طرف قوات الشرطة من المنازل حيت كونوا يعيشون من اشهر هي عمليات تزيد من هجر منازل اخرىمن الاف المنازل المتوجدة بالمدينة وهيا خالية.وهو المشكل الاساسي الحصول على منزل للكراء صار صعب لكل واحد منا بسبب الشروط المفروظة من طرف المالكين و الوكالات المختصة وصعب جدا الاستمرار في دفع الكراء في معظم المازل الخالية المتوجدة بالمدينة هي ملك خاص وشركات عقارية

هو هنا الحال كما هو في مدن اخرى وههوا منما عدد من عمليات الطرد و القلء المئات من العائلات وتشريد الاطفال في الشوارع امتلاك الفقراء لمنزل حيث يسكن فيه هو حق لكل واحدا منا الحق في امتلاك منزل للعيش فيه بعيدا عن مظاهر العبودية و الاحتقار والظلم لا لانه لا يملك وثائق ومال

وقد قررنا الاحتواء على المنازل الخالية وبدون استغلال نحن من العديد تام طردهم وهم في حاجة

الى منزل و الهم جدا ان نعرف اننا لسنا وحدنا التضامن هو الاساس للبقاءوالمقاومة ضد التهديد

وعمليات الطرد والاهم هو ان نتحاور ونتضامن وندافع معا هو الحل الوحيد للدفاع عن المنزل

 

source (italien)

This entry was posted in Ailleurs, Italie, Occupation and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *