Expulsions en série à Saint Denis, manif mercredi

Les habitant-e-s des squats expulsés du 11 rue Dezobry et du 76 Gabriel Peri sont toujours en lutte pour leur relogement. La sous-préfecture ne répond à leurs exigences que par le mépris et la violence, la mairie et l’OPHLM « Plaine Commune Habitat » laissent pourrir la situation, alors que de nombreux logements sont vides à Saint Denis (93).

Les habitant-e-s de Dezobry sont logé-e-s provisoirement dans un hotel à Alfortville dans le 94 et doivent faire le trajet tous les jours. Les habitant-e-s du 76, Gabriel Peri campent devant la mairie dans le froid depuis mercredi dernier. Il y a eu 2 malaises sur le campement hier. Les affaires sont restés dans le squat qui a été muré. Ils manquent de tout : grandes bâches pour se protéger du vent, couvertures, vêtements chauds pour hommes, pour femmes et pour enfants, nourriture, matériel de cuisine, eau… Tous les soutiens sont les bienvenu-e-s sur place (mairie, métro Basilique L13) La préfecture annonce sa volonté d’expulser 11 autres immeubles à Saint Denis dans les jours qui viennent.

Elle expulse habituellement le mercredi. soyons pret-e-s ! Bloquons les expulsions ! Relogement pour tou-te-s, avec ou sans papiers !

Manifestation Mercredi 14 décembre, à 18h . Rendez-vous Place du Caquet, à côté de la Mairie (centre administratif)

D’autres infos sur le blog du journal l’Autre-ment

et sur le blog de l’UL solidaires Saint Denis.

This entry was posted in Expulsion, Paris et alentours, Saint-Denis / Saint-Ouen / Aubervilliers and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *