Florence : La guerre des expulsions continue…

À qui le tour…
…Ce matin encore a eu lieu une double tentative d’expulsion au 6 et 8 Cavalcanti pour “impayés”. Deux familles albanaises qui avaient pris en location deux “garages” inaptes à l’habitation.
900 euro de charges mensuelles pour des garages délabrés et insalubres…
La scène habituelle : les camionnettes de la Police Nationale, une quinzaines d’agents, des avocats arrogants et l’habituel piquet massif du Mouvement de Lutte pour la Maison.
Inutile, encore une fois, de rappeler la totale absence des institutions, qui ont désormais perdu le contrôle de l’urgence immobilière en ville.
Les expulsions ont été renvoyé aux alentours du 15 mars, et ce seulement grâce à l’opiniâtreté de celles et ceux qui participaient au piquet, sinon (neige ou pas neige) les familles seraient à la rue.
Il faut immédiatement déclarer l’état d’urgence immobilière en ville.
Il faut réquisitionner des logements vides et donnons les aux expulsés et aux sans-logement.
Il faut récupérer et autorécupérer tout le patrimoine immobilier existant et en empêcher la vente au privé.

Nous attendons la prochaine expulsion…
Calmes et tranquilles comme toujours…

L’assemblée des expulséEs du Mouvement de Lutte pour la Maison – Florence

This entry was posted in Ailleurs, Italie, S'organiser and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *